• Orléans
  • Chartres
  • Tours

Qui sommes-nous ?

 

A l’initiative de la Fédération des Promoteurs Constructeurs de la Région Centre et du SNAL, un Observatoire du logement neuf Centre Loire a vu le jour en 2008. 

Les Acteurs Immobiliers de la Région ont souhaité créer cet outil de suivi des différents marchés immobiliers, avec pour premier objectif ses trois grandes agglomérations, Tours, Orléans et Chartres pour le logement collectif, afin de disposer d’une capacité de connaissance et d’appréhension de ces marchés. En effet ces acteurs et leurs partenaires ont besoin d’informations pour l’exercice quotidien de leurs métiers : études de marché, aide à la prise de décisions et bon positionnement de leurs opérations immobilières.

 

OCELOR est aussi un outil Macro-économique facilitant le suivi des évolutions du marché : tendances, faits remarquables, anticipation de l’évolution de l’offre et de la demande. Analyses qui intéressent les Collectivités locales, de la Région aux Mairies et Communautés de Communes, mais aussi les Agences d’Urbanisme, les S.E.M. et même le grand public. Car il permet une information et une réflexion élargie utile à la définition des politiques de l’Habitat et à la programmation des projets d’aménagement.

 

Des membres Partenaires, Banques, Compagnies d’Assurance, B.T.P et fournisseurs d’énergie ont marqué leur adhésion au projet et enrichissent l’observatoire de leur vision.

 

Depuis maintenant plus de 10 ans cet outil est reconnu par l’ensemble des acteurs de l’immobilier et cette confiance permet de continuer d’affiner et de compléter la base de données pour un meilleur services aux adhérents

 

Olivier Henry – Président d’OCELOR

Edito de l'association

 

EDITO 3ème Trimestre 2020

Le 3ème trimestre est de par les congés d’été un trimestre logiquement plus faible en activité que le reste de l’année mais
y aura-t-il cette année un effet de rattrapage tant dans les mises en vente qu’au niveau des réservations ? Est-ce que les 3
marchés vont réagir de la même façon ? C’est ce que nous allons essayer de comprendre et d’analyser ci-dessous.


Sur la région de Chartres
Seulement 16 logements ont été mis à la vente soit -90% vs le 3 tri 19. Si on regarde depuis le début de l’année, la baisse
bien que très marquée avec 235 logements mis en vente contre 346 en 2019 soit -32% est moins spectaculaire.
Les réservations repartent quant à elles à la hausse avec 81 ventes nettes ce qui amène à 272 lots réservés sur les 3
premiers trimestres, soit quasiment le même niveau que 2019 (297 en 2019 3 tri soit - 9%).
Du coup l’offre commerciale ressort à 424 lots contre 485 en fin d'année 2019 mais reste élevée à 14 mois au rythme 2020
des ventes.
Enfin il est à noter une répartition des ventes investisseurs/occupants à 50-50 suivant la même logique que le trimestre
dernier. Ce ratio équilibré est une spécificité du marché contrairement à Orléans et Tours qui suivent un pourcentage 2/3-
1/3 souvent observé en zone B1.


Sur la région d'Orléans
Comme Chartres, les mises en ventes représentent 93 logements soit -59% vs le 3eme tri 2019. Depuis de début de l’année
cela fait 321 logements mis sur le marché contre 571 en 2019 soit - 44%.
Comme Chartres aussi, les réservations repartent à la hausse avec 123 lots ce trimestre. Mais avec seulement 365
logements réservés depuis le début de l'année contre 647 en 2019 (soit -44%), l’effet rattrapage n’a pas été suffisant.
L’offre commerciale qui était faible du coup avant la crise sanitaire à 776 lots est maintenant de 19 mois au rythme des
ventes 2020. Cet indicateur sera donc à surveiller à la fin de l’année pour voir si une correction s’opère.
Enfin et contrairement à Chartres ce sont les investisseurs qui soutiennent l'activité avec 70% des ventes réalisées ce
trimestre.


Sur la région de Tours
Contrairement aux 2 autres marchés qui voient l’offre de nouveaux produits chuter, et, même si les mises en vente
baissent aussi ce trimestre avec 168 lots, on remarque que depuis le début de l'année, 1096 lots ont été mis en vente soit
plus 23% que la même période en 2019.
Les réservations aussi repartent à la hausse avec 314 lots soit +21% vs le 3eme trimestre 2019. Avec 861 lots vendus sur les
3 premiers trimestres l’activité ressort à -12% vs 2019. Comme Chartres la « casse » à ce stade est du coup limité en
comptant 2 mois de confinement.
L’offre commerciale à 1138 lots correspond à 10 logements prêts à 12 mois de stock au rythme des ventes de 2020. C’est
le seul marché qui ne voit pas cet indicateur augmenter fortement ce qui induit une bonne corrélation entre les entréessorties.
Les ventes sont réalisées à hauteur de 71% par des investisseurs, au même niveau qu'Orléans.


En conclusion
En restant très prudent à ce jour, nous aurons donc observé des indicateurs qui ne se comportent pas de la même façon
entre les 3 marchés. Le rythme des ventes sera à regarder avec attention à la fin de l’année pour voir si l’offre commerciale
reste stable particulièrement sur Orléans, le niveau d’activité 2020 ayant été le plus impacté des 3 marchés.

Adhésion

 

 

Toute demande d’adhésion est formulée auprès de Nathalie ALCANIZ à l’adresse mail contact ci-dessous.

Selon la profession du demandeur, un contrat membre, partenaire ou profession associée lui sera proposé, reprenant l’ensemble des données à disposition et le calendrier des restitutions.

Le montant  des cotisations selon les groupes est voté par l’Assemblée Générale Ordinaire chaque année.

 

Nathalie Alcaniz : contact@ocelor.fr

Périmètres d'observation

Liste des membres

Presse


Liens Observatoires

 

NOUS CONTACTER